L’État va prendre en charge les coûts de raccordement des installations de production de biogaz à hauteur de 40%, et jusqu’à 40% pour l’électricité renouvelable en fonction de la taille des projets, le soutien le plus important allant aux petites et moyennes installations, afin d’en faciliter le déploiement ainsi que le développement de l’autoconsommation sur le territoire, a annoncé dans un communiqué du lundi 25 septembre 2017 Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire. Le Plan climat du gouvernement vise la neutralité carbone à l’horizon 2050.